collectif des organismes de tourisme adaptéNous adhérons au COTA (Collectif des Organismes de Tourisme Adapté) et avons signé le CONTRAT D’ENGAGEMENT QUALITÉ.
Afin de constituer des séjours les plus homogènes possibles, nous vous proposons, ci-dessous, une grille d’évaluation de l’autonomie des vacanciers dans l’esprit de celle du COTA mais particulièrement étudiée et adaptée aux personnes adultes en situation de handicap.

PUBLIC EN SITUATION DE HANDICAP MOTEUR

Dans le but d’adapter nos séjours de manière optimale aux besoins des vacanciers en situation de handicap moteur avec trouble(s) associé(s) nécessitant un accompagnement quotidien sans médicalisation permanente, nous avons défini trois niveaux d’autonomie pour les participants. Ces niveaux prennent en compte la gestion du quotidien (toilette, habillement, repas, comportement, fatigabilité).

Veillez à choisir le niveau d’autonomie qui correspond le mieux au profil du vacancier.
En cas de difficulté, n’hésitez pas à nous solliciter.

PERSONNES DE BONNE AUTONOMIE

  • Personnes appareillées ou non (fauteuil roulant, béquilles, canne, déambulateur…)
  • Personnes autonomes dans les actes de la vie quotidienne tels que la toilette, l’habillage, les repas, la gestion du linge…
  • Personnes autonomes dans les déplacements (notamment en fauteuil)
  • Émettent des choix sur les activités proposées
  • Pas de difficulté d’adaptation et de socialisation
  • Gestion autonome de l’argent personnel
  • Pas de besoin en matériel médical de type lève-personne ou lit médicalisé
  • Peuvent avoir besoin d’un fauteuil roulant d’appoint en cas de fatigue ou pour les sorties

PERSONNES D’AUTONOMIE RELATIVE

  • Personnes appareillées ou non (fauteuil roulant, béquilles, canne, déambulateur…)
  • Personnes ayant besoin d’une aide partielle dans les actes de la vie quotidienne tels que la toilette ou l’habillage
  • Émettent des choix sur les activités proposées
  • Pas de difficulté d’adaptation et de socialisation
  • Peuvent avoir besoin d’un fauteuil roulant d’appoint en cas de fatigue
  • Peuvent avoir besoin de matériel médical spécifique 

PERSONNES DE FAIBLE AUTONOMIE

  • Personnes appareillées (fauteuil roulant, béquilles, canne, déambulateur…)
  • Personnes ayant besoin d’une aide totale dans les actes de la vie quotidienne tels que la toilette (hors toilette au lit ou lit-douche), l’habillage ou les repas, et les transferts
  • Nécessitent l’intervention de l’encadrement dans différents domaines (gestion des médicaments, argent personnel, aide lors des activités)
  • Communication plus réduite mais savent émettre des choix sur leurs attentes et envies
  • Peuvent poser quelques difficultés d’adaptation et de sociabilisation
  • Peuvent avoir besoin de matériel médical spécifique 

 

PUBLIC EN SITUATION DE HANDICAP MENTAL

Nous avons défini deux niveaux d’autonomie de manière à organiser des séjours les plus homogènes possible pour nos vacanciers en situation de handicap mental et psychique ne présentant pas de handicap physique majeur nécessitant un fauteuil roulant ou un déambulateur et n’ayant pas besoin de soins médicaux quotidiens.

Veillez à choisir le niveau d’autonomie qui correspond le mieux au profil du vacancier.
En cas de difficulté, n’hésitez pas à nous solliciter.

PERSONNES DE BONNE AUTONOMIE

Ces vacanciers se prennent en charge dans les actes de la vie courante (toilette, gestion du linge…). Ils gèrent également leur argent personnel. Ils s’expriment facilement, émettent des choix dans les activités proposées. Sociables et dynamiques, ils ont une bonne condition physique. Ils disposent de sorties seuls autorisées.

PERSONNES AUTONOMES

Ces vacanciers se prennent en charge dans les actes de la vie courante (toilette, gestion du linge…). La gestion de l’argent personnel peut être assurée par l’encadrement. Ils s’expriment bien, émettent des choix dans les activités proposées, ne posent aucune difficulté d’adaptation et de sociabilisation. Ils se déplacent sans difficulté, mais peuvent être fatigables.